Vêtements, sous-vêtements, accessoires de grossesse mais et les chaussures ?

Il est vrai que c’est un sujet bien trop peu traité dans les articles de mode et d’habillement de la femme enceinte. La raison en est simple, c’est parce qu’on n’a pas forcément à changer de chaussures durant sa grossesse. Mais attention, car après l’accouchement les pieds grandissent chez 60 % à 70 % des femmes. Alors même si vous convoitez ces charmants trotteurs assortis à votre nouvelle robe de grossesse pour remplacer vos escarpins moins confortables avec votre surpoids, il faut savoir que vous ne les porterez pas forcément bien longtemps. Les pieds des femmes grandissent après l’accouchement. Vraie ou fausse rumeur ?

C’est en se basant sur les dires de beaucoup de femmes que des chercheurs américains ont entamé une étude sérieuse sur une cinquantaine de femmes enceintes. En mesurant la longueur de leurs pieds ainsi que la courbe de leur voûte plantaire avant et après l’accouchement, il leur a fallu se rendre à l’évidence : les pieds des femmes grandissent après leur premier accouchement.

 

Si l’étude n’apporte aucune précision sur le mode d’accouchement et la position de la femme durant le travail qui pourraient expliquer une déformation du pied, force a été de constater que leurs voûtes plantaires s’étaient affaissées ce qui avait eu pour conséquence de leur faire grandir les pieds.

 

Une pointure en plus mais après le premier enfant seulement

La mauvaise nouvelle pour les primo-parturientes est que leur collection de 36 va peut-être devenir obsolète et qu’il va falloir apprendre à s’en séparer. Une à deux pointures de plus en fonction de celle que l’on détenait avant puisque l’affaissement de la voûte plantaire provoquerait un allongement du pied de 2 millimètres jusqu’à 1 centimètre. (Près d’un quart des femmes ayant constaté une augmentation de leurs pieds ont dû changer de pointure de chaussure).

 

La bonne nouvelle est que cette croissance des pieds ne se produirait qu’une seule fois un peu après le premier accouchement. Donc pas de problème pour les maternités suivantes, faites-vous offrir les chaussures qui vous feront plaisir longtemps. En expliquant au papa que c’est à cause de son premier enfant, vous aurez bien plus de chances de voir se remplir à nouveau le bas de votre dressing.

 

Le poids de l’enfant en cause mais pas seulement

Bien évidemment on pense immédiatement que c’est la charge du bébé à naître qui est la cause de cet affaissement de la voûte plantaire ; mais d’autres pistes ont été évoquées. De nombreux avis s’orientent en plus vers la/les modification(s) hormonale(s) que connaissent les femmes enceintes qui provoquent un relâchement des ligaments et un assouplissement des articulations tendant à rendre le pied moins ferme donc plus malléable et bien plus sujet à l’affaissement de la voûte plantaire.

Pour mémoire, cet assouplissement ligamentaire et articulaire est programmé hormonalement afin de faciliter le passage du bébé lors de l’accouchement en relaxant les articulations afin d’ouvrir le bassin. C’est également cette modification ligamentaire et articulaire d’origine hormonale qui serait en cause dans les cas d’arthrose chez la femme que l’on rencontre souvent au niveau de la cheville, du pied et des hanches.

 

Enceinte, habillez-vous avec vos chaussures actuelles et changez-en une fois maman

En conséquence, même si vous aviez envie de rechercher les chaussures assorties à votre nouvelle robe de grossesse ou le splendide ensemble vu récemment, préférez-peut être les choisir dans une teinte assortie aux chaussures que vous avez dans l’armoire. Faites-vous plaisir avec des vêtements de grossesse confortables et de bonne facture, vous songerez aux chaussures un peu plus tard après l’accouchement. N’oubliez pas que des vêtements de femme enceinte de qualité vous siéront pendant plusieurs grossesses et que les chaussures achetées après la naissance du premier enfant vous iront, elles-aussi, bien longtemps.