Choisir matières et vêtements pour une grossesse au chaud

vêtement chaud grossesse

A chaque fois c’est la même surprise en automne de s’apercevoir qu’il peut faire si froid, on l’avait oublié. A l’extérieur déjà bien sûr mais aussi dans des locaux et logements peu ou pas encore chauffés. 19 °C dans nos maisons c’est mieux pour la planète et pour le portefeuille, mais avoir froid chez soi durant sa grossesse est difficilement supportable pour la femme enceinte ainsi que pour son fœtus. La capacité des vêtements de grossesse à maintenir la chaleur du corps et repousser le froid extérieur dépend d’abord de la fibre qui les constitue mais aussi de leur coupe et de leur empilement. Comment choisir des vêtements de grossesse confortables et tenant la future maman et bébé au chaud ? S’habiller l’hiver enceinte.

Qu’est-ce qu’un vêtement chaud ?

Tout d’abord, une personne produit de la chaleur par son propre métabolisme. La puissance fournie par toute contraction musculaire se décompose en 25% d’énergie mécanique (le mouvement) et 75% d’énergie calorifique (chaleur corporelle). Ainsi, dès lors qu’on bouge davantage, la température corporelle augmente jusqu’à ce que le corps ait besoin d’être rafraîchi et se mette à exsuder de l’eau (la sueur) afin de se rafraîchir.

Pour qu’une tenue vestimentaire soit considérée comme chaude, il faut lui allier trois caractéristiques qui sont la barrière au froid extérieur, le maintien de la chaleur corporelle et l’isolation de l’humidité de la transpiration.

Peu de tissus disposent de toutes ces performances réunies à haut niveau (mais certains s’en rapprochent) et aucun ne peut les remplir en intégralité tout en étant confortables, faciles d’entretien et légers. C’est pourquoi on revêt plusieurs couches de vêtements sur soi pour être au chaud plutôt qu’une seule comme en été où au contraire on recherche le plus d’échange thermique.

 

Les trois couches de vêtements pour être bien et au chaud

Afin que notre corps ne soit pas d’abord agressé par le froid, la couche extérieure de nos tenues doit être à maillage fin comme la fibre polaire, ou coupe-vent, de la laine bouillie aux fibres densifiées ou en synthétique serré (polyester, viscose, acrylique…) avec toutes les combinaisons de matières possibles afin de leur donner un bel aspect, de la fluidité et de la robustesse.

Au-dessous du manteau, de la cape ou du poncho, le vêtement a pour fonction de maintenir la chaleur corporelle. On choisit alors une matière épaisse (laine, coton, cachemire...) qui emprisonne l'air chaud produit par le corps et empêche le contact entre la peau et la couche coupe-vent.

Par mesure d’hygiène on porte sur la peau des sous-vêtements faciles d’entretien et à séchage rapide (coton et/ou synthétiques) qui ont également un rôle d’absorption de l’humidité de la sudation, mais bien sûr également de maintien (voire conçus pour faciliter l’allaitement).

 

A savoir : Les couches d'air emprisonnées entre la peau et les vêtements jouent un rôle d'isolation. Des vêtements serrés apportent moins d’isolation puisque les couches d’air sont réduites. Le corps perd sa chaleur plus rapidement tout en étant plus exposé au froid extérieur. La multiplication des couches au-delà de trois n’apporte que peu de surcroît de confort mais nuit à la mobilité.

 

Le mouvement est chaleur, mais pasle repos

L’énergie calorique émise par notre corps dépend de notre activité. Une personne effectuant une activité sportive modérée (marche rapide) produit environ 180 Watts par m² de sa surface corporelle. Sous cette puissance calorique, la température du corps grimpe au-delà de sa température de confort et le corps émet de la sueur (eau) afin de faire baisser la température par évaporation. En activité classique (marche lente), cette puissance avoisine les 120W/m² mais elle diminue de moitié (60W/m²) lorsqu’on est au repos.

A 60W/m² de puissance calorifique, la personne au repos (ce qui est fréquemment le cas durant la grossesse) va facilement souffrir du froid.

Pour son ressenti de confort, la température d’équilibre de son corps en surface devrait être de +27°C ce qui est bien loin des 19°C auxquels sont chauffés nos logements et locaux. C’est pour cela que même à l’intérieur de chez soi, il faut savoir se couvrir au mieux des 3 couches de vêtements (2 couches seulement si on ajoute une couverture pour cocooner sur le canapé).